SPELOG WEBINAR : Business and Catalogue Module

SPELOG WEBINAR

Business and Catalogue Module
How to turn you after-sale service into a profit center ?

Thursday March 12 | 11 am

Thomas will introduce you the business and catalogue module of SPELOG Solution :

  • How to share your spare parts/products/consumables catalogues
  • Basket management : priced and unpriced articles
  • E-business functionalities: discount, mailing, chat, multi-prices, stocks...
  • Daily reporting
  • FAQ

Axess vous donne rendez-vous au RSD3

Axess était présent au RSD3, l’événement au cœur de l’industrie !

Axess était présent à l’événement RSD3 les 18,19 et 20 février derniers à Valence, au cœur de la région Auvergne Rhône-Alpes.

Le RSD3, qu’est-ce que c’est ?

Le RSD3 c’est le regroupement de trois salons majeurs ayant lieu à Valence : le RIST, le SEGAP et les Drôme Digital Days. Le rassemblement de ces événements fait du RSD3 le rendez-vous incontournable des acteurs de l’industrie en recherche d’innovation.

Le RSD3 a eu lieu cette année au Parc des Expositions de Valence, du 18 au 20 février 2020.

Durant les trois jours, vous avez pu assister à différents temps forts, comme des tables rondes, conférences ou encore ateliers, sur thèmes variés : l’industrie du futur 4.0, l’exosquelette dans la Santé au Travail, l’utilisation des réseaux sociaux et du web en 2020 ou encore la cybersécurité…

En exclu
au RSD3 !

Mercredi 19 février à 12h, vous êtes venus partager avec nous un moment convivial autour d’un buffet sur notre stand. L’occasion aussi de découvrir les derniers équipements informatiques nouvelle génération de notre partenaire Fujitsu : tablettes dédiées aux industriels, PC de bureau, écrans incurvés… 

Axess, acteur de l’industrie 4.0

Acteur de la Transformation Digitale des entreprises et éditeur de logiciel dédié aux industriels, Axess sera présent au RSD3, dans la partie Drôme Digital Days, stand 3D6/3D7, afin de vous présenter deux offres majeures.

Grâce à son expertise technique et métier, Axess propose une offre globale pour votre Transformation Digitale : Cloud Computing, hébergement professionnel, DevOps, opérateur télécom, services managés, protection des données, systèmes et réseaux…

Pour permettre à nos clients industriels de développer leur SAV et offrir un service innovant à leurs clients et techniciens, nous nous positionnions également avec la solution SPELOG, solution de gestion et de digitalisation du SAV.

Véritable levier de développement pour votre activité, SPELOG dispose de toutes les fonctionnalités nécessaires pour votre SAV :

  • Consultez et diffusez vos catalogues de pièces de rechange en ligne
  • Digitalisez vos flux SAV pour un accès simple et rapide : gestion des garanties, déclaration d’incidents…
  • Profitez d’une version offline pour les techniciens itinérants et d’une version mobile pour une consultation sur smartphone
  • Bénéficiez d'une offre SaaS sécurisée et modulaire, adaptée à vos exigences et aux évolutions technologiques

Suivez l’événement en direct sur les réseaux sociaux : LinkedIn | Twitter #RSD3

Webinar GEDIWEB : Les nouveautés 2020

Webinar GEDIWEB

Les nouveautés de 2020 du portail GEDIWEB

Visualisez notre premier webinar de l’année animé par Christophe MIR, dédié à GEDIWEB, portail de gestion documentaire conçu pour les centres de documentation.

Le point fort du portail ? Un module de recherche optimal et innovant pour faciliter la gestion quotidienne de votre documentation !

Au sommaire :

  • La solution GEDIWEB en quelques mots
  • Une évolution majeure du module de recherche : choix des opérateurs, parenthésage, ajout de champs, présentation des valeurs en case à cocher...
  • La gestion du récolement : démarrage du récolement, inventaire des identifiants de documents, éditions des rapports, fin du récolement...

Webinar SPELOG Mobile / Offline

Webinar SPELOG

Offrez plus de mobilité à vos techniciens
et commerciaux itinérants !

Depuis leur tablette, smartphone ou PC portable, qu’ils soient connectés ou non à internet, vos techniciens et commerciaux itinérants peuvent accéder à toutes les informations dont ils ont besoin dans SPELOG grâce au module Online / Offline : documentation technique, recherche de pièces, rapports d’intervention, devis… A découvrir dans le premier webinar SPELOG de l’année animé par votre expert Laurent !

Au sommaire :

  • Les enjeux de la mobilité pour vos équipes itinérantes
  • Quelles actions sont possibles sur le terrain : accès aux documents techniques, réalisation de devis, commandes...
  • Démo du module Online / Offline
  • Questions / Réponses

Sécurité de l’IOT : Comment l’IA y répond ?

Sécurité de l’IOT : Comment l’IA y répond ?

Tendance grandissante dans de nombreuses entreprises, l’IoT connait ses limites : la cybersécurité. Et si l’Intelligence Artificielle pouvait résoudre ce problème ?

Un manque de sécurité important dans l’IoT

L’IoT (Internet of Things) est aujourd’hui présent dans de nombreuses entreprises, notamment dans le secteur industriel. Cette nouvelle technologie désigne des objets physiques connectés ayant leur propre identité numérique mais aussi étant capable de communiquer les uns avec les autres. On parlera alors de passerelle entre le monde physique et le monde virtuel.

Malgré les atouts engendrés par l’IoT, une faille importante a été observée : la cybersécurité qui a été mise de côté pendant bien longtemps. Les entreprises sont incapables d’identifier les attaques qui utilisent l’IoT comme point d’entrée. Un problème de taille sachant que les cyberattaques ne cessent de se développer !

Selon une étude menée au sein de l’équipe sécurité de différentes entreprises, 78% des répondants estiment que leurs appareils IoT ne sont pas sécurisés et 60% déclarent que l’utilisation d’appareils IoT représente à elle seule une menace.

Longtemps délaissée, la sécurité de l’IoT est cependant devenue une priorité en 2019. Elle se révèle cependant compliquée à mettre en place. 55% des interrogés estiment qu’il leur est difficile de protéger ces appareils sachant que la technologie est en perpétuel développement. C’est là que l’Intelligence Artificielle fait son entrée !

L’IA au secours de la sécurité de l’IoT

L’Intelligence Artificielle (IA) consiste à mettre en œuvre un certain nombre de techniques visant à permettre aux machines d’imiter une forme d’intelligence réelle. Aujourd’hui, d’une simple phrase, on peut connaître la météo, programmer une alarme, être averti de ses rendez‐vous… C’est ce qu’on appelle l’IA. Mais au‐delà de ces usages, l’IA recouvre un champ de possibilités infini allant des chatbots aux voitures autonomes en passant par l’aide médicale…

Et c’est grâce à ses capacités hors-norme que l’Intelligence Artificielle intervient dans la sécurité de l’IoT. Elle permet notamment de :

  • Réduire les fausses alertes
  • Optimiser la faculté à identifier et répondre aux cyberattaques
  • Accroître l’efficacité des équipes

Les entreprises utilisant l’IoT ont ainsi tout a gagné en faisant appel à l’Intelligence Artificielle, que ce soit au niveau de la sécurité comme de la confidentialité des données.

Retour d’expérience du MEDEF

Comment le MEDEF a réussi à améliorer la visibilité de ses ressources documentaires ?

Vers de la modernité et plus de simplification

Le MEDEF est une organisation patronale créée en 1998 dont la mission est de représenter les entreprises françaises. L’organisation compte aujourd’hui 77 fédérations professionnelles et 122 Medef territoriaux et régionaux avec un effectif de 200 collaborateurs avec qui elle échange au quotidien, notamment à travers des ressources documentaires. Pour ce faire, le MEDEF est doté d’une Documentation qui diffuse des informations vérifiées et fiables.

Pour gérer la Documentation, le MEDEF utilise la solution GEDIWEB d’Axess Business Solutions depuis de nombreuses années.  

GEDIWEB est un portail documentaire full-web qui permet d’organiser et de diffuser de l’information de tout type. Le MEDEF propose aux abonnés plus de 18 000 références directement sur le portail documentaire tels que des publications des grandes institutions et de think tanks (France Stratégie, Cour des Comptes, Assemblée nationale, Documentation française, IFRAP, Fondapol…), des revues d’analyse (les Cahiers Français, Questions Internationales, Futuribles, Commentaire…) dont environ 1 800 positions MEDEF depuis 1955 sous forme de documents PDF ou de liens internet.

En 2017 et 2018, la refonte des sites « institutionnel » et « extranet » du MEDEF a été réalisée afin de correspondre aux nouvelles attentes et besoins des utilisateurs (grand public et adhérents). Dans cette logique, la Documentation a décidé de revoir l’intégralité de son portail documentaire GEDIWEB pour une réelle cohérence graphique de tous les sites du MEDEF.

Le MEDEF a ainsi opté pour une refonte complète et sur-mesure de son portail documentaire. L’objectif étant pour l’organisation de :

  • Disposer d’un portail documentaire plus moderne dont le design serait adapté à la nouvelle identité visuelle.
  • Améliorer la visibilité du portail auprès des collaborateurs et des adhérents.
  • Simplifier davantage l’accès aux ressources documentaires présentes sur le portail.
  • Développer le nombre de visites annuelles sur le portail.

Un nouveau portail documentaire complet et design

C’est en juillet 2018 que le projet a commencé à voir le jour avec l’équipe d’Axess Business Solutions qui regroupe l’ensemble des compétences nécessaires pour mener à bien le projet du MEDEF : commerciaux, chefs de projet, webdesigner.

Le projet s’est déroulé en plusieurs étapes. Une maquette du portail, élaborée par un webdesigner d’Axess Business Solutions, a d’abord été proposée au MEDEF. Cette maquette, cohérente avec ses attentes, a été déployée.

Le MEDEF dispose désormais d’un portail documentaire en accord avec l’identité du site institutionnel et de l’extranet : un design moderne qui lui permet également de profiter d’une communication plus uniforme. Une véritable réussite sachant que les portails documentaires que l’on connaît sont habituellement plus restreints en termes de design et de fonctionnalités.

Ce nouveau portail sous forme de briques permet un accès simplifié à l’ensemble des 1 800 positions MEDEF présentes sur GEDIWEB. Les références de la base de données sont ainsi classées par thématique afin que les utilisateurs s’orientent plus facilement. Ce fonctionnement par thématique leur permet également de s’abonner au(x) thématique(s) de leur choix. Des notifications par mail avertissent les abonnés d’une nouvelle référence de la thématique qu’ils ont choisie et qui vient d’être intégrée au portail.

Enfin, ce nouveau portail permet à la Documentation du MEDEF d’être entièrement autonome sur la création de pages du portail documentaire.

En 2019, le MEDEF souhaite promouvoir ce nouveau portail auprès de ses adhérents.

La note
du clients

« En ce qui concerne la recommandation de GEDIWEB, je mettrai la note de 9/10. J’ai d’ailleurs déjà recommandé le portail documentaire à plusieurs centres de documentation. On peut dire aujourd’hui que nous entretenons avec Axess Business Solutions une réelle relation de fidélité depuis toutes ces années. Ses équipes ont très bien compris nos attentes et su nous accompagner durant tout le projet. » Valérie COLOMBAIN – Documentation du MEDEF

Le MEDEF

Le MEDEF (Mouvement des entreprises de France), 1er réseau d’entrepreneurs en France, est une organisation patronale fondée en 1998, représentant des entreprises françaises. Les principaux adhérents au MEDEF sont aujourd’hui les PME. Les missions du MEDEF sont les suivantes :  la création d’emplois, le dialogue avec les acteurs de la société civile, la favorisation de la liberté d’entreprendre et enfin la valorisation de l’entrepreneuriat.

Cybersécurité : Une ampleur grandissante mais des comportements qui restent inchangés pour les PME

Cybersécurité : Une ampleur grandissante mais des comportements qui restent inchangés

La cybersécurité, fléau qui touche les entreprises depuis plusieurs années, ne cesse de grandir et de toucher de multiples entreprises. Mais face à ce constat, les comportements peinent à changer. Comment l’expliquer ?

2,25 millions d’euros de perte causées par les cyberattaques

Ces derniers mois, de nombreux scandales en termes de cybersécurité ont éclatés au grand jour, notamment celui de Facebook ou encore de la plateforme Ariane en France. Les organisations, même les plus protégées, sont aujourd’hui fragilisées face à l’ampleur de ces attaques qui ne cessent de progresser et de se réinventer. Alors que les ransomwares se sont démocratisés en se faisant connaître lors d’attaques marquantes, les vols de données, les attaques en déni de service ou encore le phishing font planer au quotidien une menace sur les entreprises.

Au total en France, en 2017, on estime à 2,25 millions d’euros les pertes causées par les cyberattaques.

Cependant, ce ne sont pas seulement les grands groupes qui sont touchés, même les PME font aujourd’hui face à cette problématique de sécurité grandissante. 76% des PME se disent inquiètent face à la cybersécurité. Les responsables redoutent notamment les emails frauduleux (52%), le piratage de données (51%), les malwares (41%) ou encore la perte ou le vol informatique (26%).

Cependant, six mois après la mise en place du RGPD (Règlement général sur la protection des données), ces petites et moyennes entreprises ne voient pas la cybersécurité comme une priorité. Leur comportement reste inchangé alors d’un seul incident provoque d’énormes coûts financiers mais aussi perte une perte de confiance et de crédibilité face aux partenaires et clients.

Selon une étude réalisée par Kaspersky Lab et Euler Hermes en 2018*, 45% des PME n’ont pas renforcé leur système de sécurité depuis le déploiement du RGPD. 77% n’ont pas non plus réalisé d’audit informatique en 2018. Le plus étonnant c’est que 20% des responsables de PME ne savent même pas si leur entreprise traite des données personnelles !

En 2019, seulement 19% des PME ont prévu un budget nécessaire pour garantir la sécurité informatique de leur organisation. Généralement on estime qu’elles dépensent 0 à 3% de leur budget informatique dans la cybersécurité alors qu’il faudrait en dépenser 5 à 10%. La raison ? L’entreprise suppose qu’elle n’est pas exposée et que « cela n’arrive qu’aux autres ». De plus, elle est bien souvent persuadée de ne pas pouvoir se permettre d’embaucher un expert sécurité à plein temps.

Comment faire face à une cyberattaque et protéger son entreprise ?

Malgré ce constat, il est néanmoins primordial de mettre en place une stratégie de cybersécurité efficace et durable, dont voici quelques points clés à prendre en compte quotidiennement :

  • Sensibilisation régulière auprès du personnel afin de créer une prise de conscience
  • Installation et mise à jour régulière des anti-virus, pare-feu et antispam
  • Sauvegarde régulière de vos fichiers pour pouvoir les récupérer en cas d’attaques
  • Méfiance vis-à-vis des mails à orthographe douteux, qui vous demandent des informations confidentielles…

En plus de ces mesures de prévention, il est vivement conseillé de faire appel au service d’un expert en sécurité informatique. Il pourra mettre son expertise à votre service en vous proposant les solutions les plus adaptées à vos besoins : sauvegarde en ligne, messagerie sécurisée, réseau privé…

C’est pour pallier ce genre d’attaque qu’Axess OnLine, filiale d’Axess Groupe, met la sécurité informatique des organisations au cœur de ses priorités. Nos équipes mènent quotidiennement des actions pour améliorer la sécurité et être à jour en cas d’attaques. Nous nous efforçons de développer des solutions en amont pour être opérationnel en continu.

Pour aller
plus loin

Pour faire face aux cyberattaques, Axess OnLine propose notamment son offre de sauvegarde en ligne. Les sauvegardes de vos données sont quotidiennes et s’effectuent sur nos serveurs répondant aux plus hautes normes de sécurité.

Dématérialisation des marchés publics : Tour d’horizon des points essentiels à connaître

Dématérialisation des marchés publics : Tour d’horizon des points essentiels à connaître

Depuis le 1er octobre 2018, une nouvelle réglementation verra le jour, relative à la dématérialisation des marchés publics. Découvrons ensemble les points clés à connaître !

Le plan de transformation numérique de la commande publique

Moins de papier, plus de productivité, des procédures optimisées… La dématérialisation offre de nombreux atouts pour les communes. Et le gouvernement l’a bien compris ! Dans ce sens, un plan de transformation numérique de la commande publique est prévu par le ministère de l’Economie et des finances. Ce plan s’articule autour de 5 axes majeurs :

  • Gouvernance lisible et accompagnement des acteurs
  • Simplification des usages et baisse des coûts via le numérique
  • Développement des interactions, échanges et traitement de l’information
  • Renforcement de la transparence de la commande publique
  • Archivage électronique sûr, conforme et accessible

Ce nouveau plan numérique prendra effet à partir du 1er octobre 2018, date à laquelle les commandes publiques devront être obligatoirement dématérialisées mais aussi signées de manière numérique, via une solution de signature électronique conforme.

Que dit la nouvelle réglementation ?

En octobre, la dématérialisation va s’imposer dans toutes les étapes de la passation des marchés. Cette obligation sera effective au-dessus du seuil de 25000€ HT.

Quels sont les éléments clés de cette réglementation ?

La dématérialisation de la procédure de passation

Depuis 1er octobre 2018, les documents de la consultation doivent être gratuitement mis à disposition des opérateurs économiques sur un profil d’acheteur. Dans ce sens, les communications et échanges d’informations doivent se faire obligatoirement par voie électronique, notamment les candidatures et offres. Pour cela, les collectivités n’auront pas d’autres choix de se munir de moyens techniques adaptés.

Les pièces de candidatures

Il conviendra de mettre en place une GED permettant d’archiver en toute sécurité les documents justificatifs et les moyens de preuves fourni par les candidats.

Le profil d’acheteur

La traçabilité étant un point clé de cette nouvelle réglementation, les entreprises auront pour obligation de candidater et déposer leur offre en ligne à travers ce qu’on appelle un profil d’acheteur

Le Document Unique de Marché Européen (DUME)

Sous forme de déclaration sur l’honneur, le DUME a pour objectif d’homogénéiser les formulaires de candidature et d’alléger les charges administratives, visant ainsi à simplifier l’ensemble de la phase de candidature. Dans ce cadre, tous les acheteurs sont tenus d’accepter le DUME électronique si ce choix est retenu par les opérateurs économiques au niveau de leur candidature.

La publication des données essentielles

La réglementation liée à la dématérialisation des marchés publics indique également que les données essentielles des marchés devront être publiées sur le profil d’acheteur. L’accès à ces données devra être libre, direct mais aussi complet, avec des informations obligatoires comme le nom du marché, sa nature, son objet ou encore sa durée. Les données à caractère personnel en sont exclues.

Le Recensement Economique des Achats Publics (REAP)

Les acheteurs publics, sauf les services centraux ou déconcentrés de l’Etat, devront recourir à la procédure REAP. Cette procédure dématérialisée, obligatoire pour les marchés publicssupérieurs à 90 000€ HT, permet de recenser les données relatives aux achats notifiés en 2018.

La signature électronique

Enfin dernier élément lié à la dématérialisation des marchés publics : la signature électronique. L’obligation de la signature électronique des marchés pour l’acheteur est fixée au 1er janvier 2020.

A partir du 1er octobre, 2018 les acheteurs publics devront être équipés d’une solution de signature électronique basée sur un certificat qualifié et conforme à l’eIDAS qui est un dispositif de création de signature numérique.

Pour aller
plus loin

Afin de vous accompagner dans votre mise en conformité, Axess Business Solutions vous propose une nouvelle offre logicielle de GED des marchés publics, qui assure la digitalisation de l’ensemble des étapes d’un marché public :
» Workflow : Chaînage dématérialisé de toutes les étapes de passation.
» Signature électronique : Envoi dématérialisé des lettres de plaisir et de regret avec signature électronique.
» GED : Archivage sécurisé des pièces marchés

Comment optimiser la gestion de vos mails professionnels ?

Comment optimiser la gestion de vos mails professionnels ?

Les emails professionnels sont considérés comme des documents à part entière qui peuvent contenir des informations clés et engager l’activité des entreprises. Pourtant encore trop peu de dirigeants s’en préoccupent réellement.

La gestion des emails professionnels trop peu prise en compte

Lorsqu’une organisation met en place un processus de gestion documentaire (GED) au sein de sa structure, elle pense rarement à y intégrer la gestion des emails professionnels émis et reçus par les collaborateurs. Pourtant, plus de 40% des collaborateurs reçoivent et traitent jusqu’à 100 mails par jours.

En délaissant ses emails, une entreprise met également de côté une partie importante de son patrimoine informationnel détenu dans les différents comptes de messagerie des salariés. Cette situation peut alors engendrer des risques réels : perte de données, vol d’identité, mauvaise accessibilité aux informations…

  • Sensibilisation régulière auprès du personnel afin de créer une prise de conscience
  • Installation et mise à jour régulière des anti-virus, pare-feu et antispam
  • Sauvegarde régulière de vos fichiers pour pouvoir les récupérer en cas d’attaques
  • Méfiance vis-à-vis des mails à orthographe douteux, qui vous demandent des informations confidentielles…

La GED, la réponse idéale pour une gestion optimale !

L’objectif de la GED sera ici de permettre d’identifier rapidement les emails engageant l’entreprise ainsi que garantir leur valeur probante. Ce qui permettra également de réduire considérablement les coûts de stockage. Mais comment mettre en place une démarche de gestion des emails professionnels efficace ?

Pour cela, il est important de tenir compte de 4 points clés :

Diagnostic précis des usages

Afin de mettre en place une gestion des emails professionnels efficace, il est d’abord nécessaire de réaliser un audit des pratiques afin de savoir quels sont les usages de la messagerie, les volumes de mails ou encore les risques potentiels.

Sensibilisation des collaborateurs

L’entreprise doit établir des règles d’identification et de gestion en informant au préalable les collaborateurs concernés.

Conservation des emails

Conserver les mails dans une solution de stockage dédiée ainsi qu’anticiper leur destruction est primordial pour une gestion optimale. Des outils d’archivage doivent être mis à disposition des utilisateurs afin d’automatiser la gestion de leurs emails.

Alternatives aux emails

Enfin, il peut être intéressant pour les entreprises de proposer aux collaborateurs des outils alternatifs aux emails tels que des réseaux d’entreprise ou encore un serveur partagé.

Pour aller
plus loin

Axess Business Solutions propose une solution de LAD performante, Codexia LAD, qui assure la lecture automatique des pièces jointes intégrées dans vos emails. Vous simplifiez vos échanges documentaires et gagnez du temps grâce à une vérification automatique des données et un transfert immédiat de vos pièces jointes dans Codexia GED et notre moteur de workflow.

GED, Cloud, coffre-fort numérique, archivage : Comment les différencier ?

GED, Cloud, coffre-fort numérique, archivage : Comment les différencier ?

Afin de gérer leurs documents, les entreprises ont divers choix en matière de solutions de gestion et conservation : cloud, coffre-fort numérique, archivage électronique… Comment s’y retrouver ?

Se poser les bonnes questions

Les entreprises qui souhaitent gérer leurs documents ont le choix entre plusieurs solutions tel que le Cloud Computing, la sauvegarde en ligne, le coffre-fort numérique ou encore la GED. Cependant, ces solutions ne sont pas équivalentes et répondent à des besoins différents. Avant de faire appel à un prestataire, il est donc primordial de commencer par bien définir les attentes de l’entreprise.

En effet, les solutions de gestion documentaire doivent s’adapter aux besoins métiers, technologiques ou encore organisationnels et non pas l’inverse. Posez-vous les bonnes questions dès le début :

  • L’accès aux documents de l’entreprise est-il régulier ?
  • Quel collaborateur peut accéder aux documents ?
  • Les documents de l’entreprise peuvent-ils être utilisés à titre de preuve ?
  • Quelle est la durée de conservation des documents ?

Quelle solution pour quel usage ?

Le Cloud Computing

Il s’agit d’une solution mutualisée qui met à disposition d’un grand nombre d’utilisateurs des capacités de stockage, de télécommunication et de calcul. Le Cloud Computing est principalement dédié au partage de documents.

La sauvegarde en ligne

Cet outil permet de disposer d’une copie des données et des applications en cas de perte ou sinistre informatique. La restauration du Système d’information en est facilitée.

L’hébergement informatique

Ce dispositif consiste à confier le stockage de données à un prestataire externe, ce qui permet de bénéficier d’une solution hautement sécurisée. L’objectif principal de l’hébergement est de permettre de rester concentrer sur son cœur de métier.

Le coffre-fort numérique

Tel un coffre-fort physique, un coffre-fort électronique est un espace qui permet de garantir la sécurité optimale de l’ensemble des informations qui y sont intégrées. Ce qui permet notamment d’en assurer la valeur probante, lors par exemple d’un contrôle juridique. Les accès aux données sont entièrement contrôlés pour garantir l’authenticité des documents. Cependant, au contraire de la GED, une gestion quotidienne des documents via un coffre-fort n’est pas possible.

La GED

La GED a pour objectif de conserver les archives en facilitant leur diffusion. Son objectif est avant tout d’améliorer les échanges de documents, en toute sécurité, ainsi que la manipulation des informations. La GED permet également un accès rapide aux information afin de les exploiter simplement.

L’archivage électronique

Ce système de conservation des documents permet de garantir leur non-altération en empêchant toute falsification, qu’elle soit volontaire ou non. L’archivage électronique assure simultanément la disponibilité, l’intégrité ainsi que la pérennité des documents.

Les solutions ci-dessus répondent à un enjeu principal de sécurité des documents et d’accessibilité, nécessaire pour les entreprises actuelles. Pour le meilleur choix en termes de gestion numérique d’informations, il faut toujours conserver son objectif principal : veut-on accompagner la mobilité des collaborateurs ? Protéger les documents sensibles ? Les retrouver facilement ?

Pour aller
plus loin

Grâce à son appartenance à Axess Groupe, Axess Business Solutions offre à ses clients différentes opportunités termes de stockage et diffusion des documents. De l’hébergement à l’archivage électronique en passant par la GED ou encore le Cloud Computing, notre activité garantit des solutions sécurisées et pérennes, adaptées à chaque besoin métier.